Mise à jour de l’algorithme Google Panda, quels sont les risques ?

Le géant de la recherche a annoncé par le biais de son compte Twitter la prise en compte dans ses résultats de recherche d’une nouvelle mise à jour de Panda. Selon Google, moins de 1% des résultats de recherches seraient affectées par la modification de cet algorithme.

Ce n’est pas la première fois que Google met à jour Panda. Cela avait été le cas le 11 octobre 2011 dernier, et avait été suivi par des baisses de visibilité sur certains sites qui a pu atteindre 25%. Il est toutefois trop tôt pour savoir si la mise à jour 2.5.3 qui vient d’arriver aura un impact de même ampleur pour ces sites ou d’autres.

En l’absense d’un aritcle sur google Panda sur wikepedia en France je vous donne un ; Rappel sur Google Panda Wikepedia à la manière de webmarketing-fr :

Panda fut créé sur l’ordre de Google qui voulait se venger des spammeurs pour le vol de contenu par les comparateurs de prix, agrégateurs et compagnie. Il fut ainsi fabriqué par Biswanath Panda ; Larry Page lui donna ensuite la vie, lui apprit l’habileté manuelle (il lui apprit entre autres l’art du blacklistage manuel) et l’habilla ; Beverly Yang lui donna la beauté ; Amay Champaneria lui donna le talent, Amit Singhal lui apprit le mensonge et l’art de la persuasion ; enfin Kavi Goel lui donna la curiosité et la jalousie.

Google offrit Panda à Matt Cutts, frère de Chuck Norris. Bien qu’il eût promis à Chuck de refuser les cadeaux venant de Google, Matt accepta Panda. Panda apporta dans ses bagages une boîte mystérieuse que Google lui interdit d’ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l’humanité, notamment le cloacking, le keyword stuffing, le Duplicate Content, le scraping, les MFA, les splogs, les comparateurs de prix, wikio, ehow, ciao, la balise meta keyword …

Une fois installé sur les serveurs de Google, Panda céda à la curiosité que Paul (alias Tiger alias SeoBlackOut) lui avait donnée et ouvrit la boîte, libérant ainsi les maux qui y étaient contenus. Il voulut refermer la boîte pour les retenir il était hélas trop tard ! Seule la balise meta keyword, plus lente à réagir, y resta enfermée.