La plateforme d’échange de Bitcoin MtGox s’est brutalement mise en retrait, après une longue période de difficulté empêchant ses clients de retirer leurs fonds. Le site aurait été victime d’un piratage ayant abouti à l’insolvabilité du service. Le cours du Bitcoin a chuté avant de se reprendre.

Les temps sont durs pour le Bitcoin. Après un effondrement brutal en décembre, la célèbre monnaie électronique a connu une nouvelle chute de son cours dans la journée du 24 février. Oscillant entre 400 et 500 euros depuis le début du mois, il est tombé à 320 euros sur Bitstamp. Sur d’autres places de marché, le constat est le même, à l’image des graphiques de Coinbase.

Cette fois, les grandes banques centrales et les autorités nationales ne sont pas directement en cause dans les déboires du Bitcoin même si des remarques récentes n’ont guère favorisé l’installation d’un climat de confiance. Après tout, celles-ci répètent à l’envi que le Bitcoin a une forte volatilité, n’est pas régulé, n’a pas de cadre juridique protecteur et peut servir à des fins illicites. Difficile de peindre un tableau plus sombre !

En fait, c’est la fermeture de MtGox, une plateforme d’échange de premier plan, qui est à l’origine des soubresauts que vient de connaître le Bitcoin. La société, basée au Japon, était l’une des principales places de marché du Bitcoin. Selon Wired, MtGox gérait 70 % des transactions en avril 2013 mais à peine deux mois plus tard, sa part de marché est tombée à 14 %. Aujourd’hui, le service paraît avoir rendu l’âme.

 Les autres places d’échange se mobilisent

La situation étant grave, les six autres principales places d’échange, à savoir Bitstamp, Blockchain, BTC China, Circle, Coinbase et Kraken ont publié un communiqué commun pour évoquer le cas MtGox. »Cette tragique violation de la confiance des utilisateurs de MtGox est le résultat des actions d’une entreprise et ne reflète pas la résilience ou la valeur du Bitcoin et de l’industrie des monnaies électroniques ».

Soucieuses de réinstaurer la confiance et de limiter les dégâts, les six plateformes annoncent « vont coordonner leurs efforts dans les prochains jours afin de rassurer publiquement les clients et le public » sur la sûreté des dépôts. D’ailleurs, le cours du Bitcoin semble reprendre de la vigueur. Sur le graphique fourni par la place de marché Bitstamp, la valeur du Bitcoin est remontée à 400 euros.

Categories:

Tags:

Comments are closed