Comment optimiser son e-réputation ?

Tous à vos établis ! Le web, ça se travaille. Le mythe de l’eldorado est terminé ! Pour être vu et bien vu, il est essentiel de se mettre au boulot et comme il faut ! Mais comment ?

Une bonne réputation, c’est à rechercher en parallèle d’une bonne visibilité ! Il est essentiel d’être visible mais une mauvaise réputation fait beaucoup de mal à une visibilité jeune et encore fragile. Même d’ailleurs à une grosse, pour une boutique connue (on pense notamment à tous les bad buzz et notamment le dernier en date, celui de Cora…).

Comment la travailler cette e-reputation ?

Une bonne réputation, ça se travaille avec de la communication. Elle doit être initiée par une stratégie à mettre en place. Il ne s’agit pas seulement de dire « je veux une bonne réputation » mais il s’agit de voir quels objectifs atteindre et comment en fonction des outils utilisés. Cette stratégie est donc intrinsèquement liée aux outils utilisés.

Mais ce ne seront pas les mêmes outils que pour du référencement (pas tout à fait du moins). Les outils de la communication permettent prioritairement de mettre en avant, clarifier et développer un discours spécifique.

Un discours, une image (si le terme est polysémique, ce n’est pas pour rien…) se travaille essentiellement, sur le web, avec :

  • Du texte
  • Des images (fixes ou animées)
  • Eventuellement du son…

Mais ce sont surtout les supports utilisés et la manière de les utiliser qui en viendront à « faire » une réputation ! Car les supports seront forcément différents selon les personnes visées et exceptée pour certaines marques du type de Coca-Cola, il est essentiel de viser quelqu’un dans sa stratégie. « Parler à tout le monde signifie » souvent « parler à personne »…

Un blog

Nous en parlions ce matin même avec un client, un blog joue le rôle d’« espace rédactionnel » dans lequel vous pouvez a priori tout dire. Une stratégie et une ligne éditoriale ou rédactionnelle sont essentielles au départ mais, à partir de là, quand elle est définie, cet espace permet beaucoup de choses. Un blog peut être dédié à des questions d’e-réputation comme à des questions commerciales… Selon la stratégie choisie !

Un blog joue un rôle indirect au niveau de la vente mais un rôle conversationnel direct ainsi qu’au niveau de la notoriété. Sur un blog, on peut clairement façonner, diriger, former une réputation en fonction du discours que l’on a sur ce blog.

Attention tout de même à cet outil : il donne globalement toutes les possibilités et c’est là souvent le danger. Avoir bonne réputation n’est pas difficile en soi, la garder en revanche…

Les RP ou relations presse

Les relations presse, comme le nom l’indique, sont les relations entretenue entre une entreprise et la presse en général et, par métonymie, cela indique les contenus diffusés à propos d’une entreprise sur la presse ; presse en ligne ou non.

Il n’est pas rare de pouvoir parler de son entreprise et de son positionnement stratégique dans la presse. Normalement, celle-ci et les journalistes sont censés proposer une information neutre mais, à partir du moment où votre positionnement n’est pas une publicité, il est tout à fait possible de faire parler de soi dans la presse.

Seul bémol quand même (mais finalement complètement normal et même logique) : les journalistes ne vous donneront pas la main sur ces articles : on ne peut donc pas faire exactement ce que l’on veut…

Le site corporate

Le site « corporate », c’est votre vitrine ; Une quantité d’information rassemblée en un endroit pour vous présenter. Dans le cas d’un site e-commerce, ce sera par exemple les pages « cms » (sur Prestashop) « qui sommes-nous ? » ou autres…

Un site « corporate » peut jouer un rôle un peu équivalent à un blog dans le sens où l’éditeur maîtrise complètement les contenus de ce site et qu’ils ne sont pas prioritairement et directement à visée commerciale. Mais un site « corporate » n’est pas un blog et on ne pourra y trouver de réelles conversations !

Pour autant, la hiérarchisation de l’information, sa présentation, la charte graphique… seront autant de facteurs permettant de développer directement une ambiance et de créer une atmosphère particulière, définissant un positionnement et une image de marque particulière !

Par exemple, dans le domaine de la parfumerie ou du luxe, il est courant de voir se développer un bon nombre de sites n’ayant pour unique objectif de développer une image de marque, parfois un peu trop tournée vers l’image et le graphisme…

Source : inside referencement