Accelerated Mobile Pages de Google – Testez le

Accelerated Mobile Pages de Google

Tester en avant première : Accelerated Mobile Pages de Google (AMP)

Voici un article afin de savoir comment commencer à utiliser Accelerated Mobile Pages : AMP de Google – Une version de recherche mobile en accéléré.

Fini les délais de chargement, la lecture d’articles qui s’interrompt le temps que charge une publicité visuelle…, le nouveau système lancé par Google et baptisé AMP (Accelerated Mobile Pages), reposant sur un logiciel libre (« open source »), promet un accès plus facile et confortable adapté à la consommation d’informations sur l’internet mobile – quand les mobinautes n’utilisent pas les applications conçues par les médias eux-mêmes.

Aller à ce lien sur votre smartphone, et vous verrez ce qui ressemble à la page d’accueil typique  de Google, mais en réalité vous verrez : Ceci est une démonstration des pages accélérées pour appareils mobile.

« C’est l’avenir de l’Open Web qui est en jeu, face à la puissance des plateformes Facebook et Apple, qui cherchent à capter l’audience mobile des médias en hébergeant directement les contenus au sein de leurs applications », commente Pierre Chappaz, patron de Teads sur son blog. « Face à Facebook et Apple, le camp du web ouvert (dans lequel nous nous rangeons chez Teads) se renforce donc avec l’initiative du moteur de recherche ».

 

 

 

Accelerated Mobile Pages, baptisé AMP HTML

« Devenir un standard »

« Google offre toutes les possibilités de monétisation des articles publiés sur Amp : les publicités mais aussi les paywalls » donc le paiement à l’acte ou l’abonnement, s’est félicité Frédéric Filloux, ex-responsable numérique des Echos, lors de la conférence organisée par Google. Une spécificité également mise en avant par Naomi Ramirez, responsable numérique d’El Pais. « Amp a le potentiel de devenir un standard », pense-t-elle.

C’est aussi l’espoir de Google, dans la bataille qu’il livre contre Facebook et Apple, particulièrement dans le mobile, dont les audiences deviennent primordiales. Pour attirer les éditeurs de sites, les trois plateformes rivalisent en proposant des solutions aux conditions assez avantageuses. Leur concurrence est un des antidotes contre la dépendance que peut créer, pour les médias, le fait de publier sur ces grandes plateformes. Qui pourront toujours, éventuellement, faire évoluer plus tard les conditions qu’ils proposent.